l'Histoire littéraire

L'histoire littéraire est la discipline qui étudie l'évolution de la littérature à la lumière des courants littéraires et des relations entre littérature et histoire.

Origines

 On pourrait dire que la littérature commence avec l'alphabet, mais il existait sûrement une autre littérature, préhistorique peut-on dire, fait de contes et de récits oraux. Nous ne pouvons pas bien sur rendre ici compte de cette période de l'histoire, nous commencerons donc notre exposé avec la littérature antique.

Littérature antique

 Littérature de l'Égypte antique

Littérature grecque

[Traditionnellement, le premier des écrivains est Homère, et son épopée en deux volumes: l'Illiade et l'Odyssée. Mais il est aujourd'hui admis que ce poète ne fut qu'un archiviste de récit plus ancien, qu'il se bornât à cataloguer, puis à ordonner. Intéressons-nous maintenant au grec attique du Ve siècle av. J.-C., tel qu'il était parlé à Athènes. Ce dialecte (la Grèce en comptait plus de trois cents) est en effet celui qui connut la plus grande fortune littéraire. Cet époque compte des poètes comme Eschyle, Sophocle, Euripide, Ésope, ou encore des écrivains comme Théophraste ou Platon. Si cette époque compte plus de poète que d'écrivains « normaux », c'est que, comme le faisait remarquer un critique moderne, les grecs avait une façon d'approcher l'art très lyriquement, un peu comme les allemands aujourd'hui. Pour eux, tout était poésie, et pas seulement ce qui semblait un peu relevé.

Œuvres majeures de cette époque: Le traité des Caractères, les dialogues de Platon, les tragédies (l'Agamemnon, Ajax, Andromaque,…)

La littérature latine

A contrario, l'art latin marque un recul de la poésie, certes les auteurs sont plus nombreux, mais seuls Horace, Virgile et Ovide sont poètes. On voit aussi naître un nouveau genre, la satyre, crée par Horace, Perse et Juvénal, l'épître à sujet moral comme celle de Sénèque, et l'épigramme comme celle de Martial. La période faste de cette littérature est en fait celle du règne d'Auguste, défenseur des arts. La fin de l'empire romain voit l'apparition d'une nouvelle littérature, celle des chrétiens, qui n’est pas de l’art à proprement parler, mais qui mérite sa place ici. L'art latin fut fortement influencé par celui des grecs.

Œuvres majeures de cette époque: L'Enéide de Virgile, Les épîtres d'Horace, les fables de Phèdre, les satyres de Juvénal, le catéchisme de Saint Augustin.

Littérature du moyen Age

Cette période est assez pauvre en chefs d'œuvre, et se caractérise surtout par l'effort des moines pour conserver les œuvres de l'antiquité. Encore une fois, la littérature chrétienne se développe.

On peut néanmoins signaler des œuvres comme la chanson de gestes ou les fabliaux.

Œuvres majeures de cette époque: Somme théologique de Saint Thomas d'Aquin.

 

Littérature du XVIe Siècle

Période dite baroque, qui correspond à la Renaissance. En réaction contre la pauvreté artistique du siècle passé, les écrivains de cet époque préfère « en faire trop ». Ce siècle fut également très poétique, contrairement à ce qu'affirmait Boileau dans son art poétique. Les poètes de cet époque sont l'Arioste, le Tasse, Ronsard, du Bellay, Shakespeare et Pope. Cette période est d'abord marqué par une imitation des Anciens, puis par le rejet total de ces derniers.

Ce formidable essor fut rendu possible par l'invention de l'imprimerie.

Œuvres majeures de cette époque: Les épopées des italiens, les odes et les sonnets des français, et les tragédies de Shakespeare.

Littérature du XVIIe Siècle

Période dite classique. Époque de Corneille, Racine, Molière, la Fontaine et Boileau en France, de Calderon pour l'Espagne.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site